Rechercher
  • Sport Avenir Et Santé

Covid-19 et obésité, le lien alarmant


Vous êtes, comme nous, surement pas passé à côté de l’actualité. Ce n’est plus une découverte, le COVID-19 ou Coronavirus Disease 2019 peut toucher n’importe qui dans la population, peu importe son âge.

Néanmoins sommes-nous tous égaux face à cette menace ?


La réponse à cette question semble plutôt claire pour tout le monde, NON . nous ne sommes pas tous égaux, d’ailleurs, comme le montrent les chiffres, on estime à 73% le nombre d’hommes contaminés en France, ce qui prouve que ce virus n’est pas aussi virulent pour tout le monde. La différence selon l’âge, quant à elle, est plutôt flagrante comme nous le montre ce tableau.


Néanmoins l’âge reste un indicateur biaisé et n’exclut en rien le fait d’être touché à tout âge. Il est donc à analyser avec parcimonie, sans conclusion trop hâtive. En effet, même si certaines catégories de personnes semblent être plus touchées entre 45 et 74 ans, un lien de causalité est peut-être à faire avec les maladies susceptibles d’être attrapées durant cette période de la vie.

Pour preuve, le mercredi 13 mai, Héléne François, 103 ans, quittait l’Hôpital de Courbevoie en Haut De Seine sous les applaudissements des soignants, elle a survécu au COVID-19 comme aux 2 guerres mondiales du siècles précédent.

« Je suis une dure à cuire » disait-elle à sa sortie avec le sourire.


Et des belles histoires comme celle-ci, il y en a des dizaines. Elles prouvent bien que l’âge ne signifie rien face à l’état de santé d’une personne.

Nous pouvons nous poser la question, être centenaire, cela veut-il dire que l’on a gardé une bonne santé toute au long de sa vie ?

En prenant en considération que le covid-19 est plus important chez les personnes déjà fragilisées, ou ayant des antécédents médicaux, la résistance d’Hélène face au virus semble plus compréhensible.

Le facteur le plus fiable serait alors nos antécédents médicaux et notre état de santé en général, et non réellement l’âge, mais n’allez pas chercher des maladies orphelines qui nous rendraient ultra-sensible au covid-19. Non, nul besoin d’aller bien loin, c’est bien une des maladies les plus répandues en France qui nous garantit cette faiblesse, nous parlons bien évidemment des malades souffrants d’obésité.

L’obésité en France en quelques chiffres c’est 17% de la population adulte touchée, dont la majorité aurait entre 60 et 70 ans, mais c’est aussi 47% des cas admis en réanimation pour être sauvés du COVID-19.

Être en situation d’obésité augmente les chances d’aggravation du virus à 50%, le CHRU de Lille ajoute que « le respect du confinement et des mesures barrières est indispensable pour les personnes en situation d’obésité, notamment si leur entourage comporte un cas suspect ou avéré. »

Aujourd’hui, le virus est toujours là, et continue de toucher gravement ces malades, mais à force de tristes analyses et statistiques, on apprend petit à petit à mieux le connaitre pour mieux s’en protéger.

Nombreuses sont donc les leçons à retenir de cet épisode, chez Sport Avenir et Santé, nous sommes forcément très attentifs sur ces tristes constats.

La population n’est pas en bonne santé et l’importance de l’activité physique n’est pas encore assez prise au sérieux dans le process de guérison. Notre objectif est bien de les inverser.

Mais rassurez-vous, l’État nous a rejoint sur ces constats, et agit pour sauver sa population.

Comment?

En soignant ces personnes.

Cela passe par l’ouverture de nouvelles structures de santé adaptées et accessibles à tous, regroupant tous les métiers compétents pour soigner ces maladies:

- +37%, c’est la progression du nombre de maisons de santé pluri-professionnelles ouvertes entre 2017 et 2019

- +21% est la progression du nombre de centres de santé médicaux ou polyvalents ouverts entre 2017 et 2019

Selon les rapports solidarité-santé du gouvernement, l’essor de ces structures constitue une priorité du quinquennat.

D’après ce rapport, tout le monde sort gagnant, les malades ont un suivi nettement amélioré grâce à une prise en charge pluridisciplinaire dans des locaux plus qualitatifs.

Notre rôle chez Sport Avenir et Santé est de former de futurs professionnels du sport, des éducateurs sportifs spécialisés capables de s’adapter aux pratiquants, capables de proposer un accompagnement dédié en respectant l’intégrité des personnes, c’est ce à quoi nous nous attachons.

C’est pourquoi nous avons intégré des cabinets paramédicaux au sein de notre école, ostéopathe, diététicien, podologue du sport, réflexologue, sont là pour partager leurs champs d’intervention, faire connaitre leur profession et créer des synergies pour la prise en charge 360 d’un patient/pratiquant.

Nos élèves ont vocation à les rencontrer, les écouter, les observer pour entamer un premier pas dans la collaboration pluridisciplinaire semblable à celle des maisons de santé. Ce décroisement de professionnels assure un gain supplémentaire de connaissances, insuffle une volonté de partage et de collaboration positive.

Nous sommes d’ailleurs très heureux d’être un des rare centre de formation Girondins à posséder la Certification de Spécialisation et Maintien de l’Autonomie de la Personne (CSAMAP) référencée par le dispositif régional PEP’S (ARS-DRJSCS). Dispositif habilitant les éducateurs sportifs formés comme il se doit pour faire partie du parcours de soin du patient suite à une prise en charge par un éducateur APA.

Cette certification peut s’adosser au BPJEPS Activités de la Forme, ce qui permet, en une année, d’obtenir un double diplôme assurant un référencement et une opportunité de travailler dans ces nouvelles structures de santé, appelées « Maison de Santé ».

L’essor des Maisons de Santé assure inévitablement une évolution de la demande pour ces profils spécialisés santé. Capitaliser sur l’autonomie des personnes engendre d’ores et déjà de nouvelles façons de travailler, de collaborer et par conséquent de créer de l’emploi et des opportunités d’expériences.

Nous sommes très fiers d’avoir formé de jeunes éducateurs qui ont su être présents pour soutenir les malades durant cette crise, notamment atteint d’obésité. Bravo !

Si vous aussi vous avez envie de rejoindre nos projets et d’y ajouter votre contribution, contactez-nous via notre site web.

On répondra à toutes vos questions pour vous permettre la meilleure orientation.


Vous retrouverez tous les détails du CSAMAP juste ici.

https://www.sportaveniretsante.com/csamap













Formation Sport Avenir Et Santé - Association loi 1901

Organisme de formation dédié aux métiers du sport et santé

Habilitation Direction Régionale Jeunesses et Sports et de la Cohésion Sociale

N° Siret : 811 187 566 00039 

Adresse : 18 chemin Bel Air 33130 BEGLES

Tel : 09 84 05 75 94 

www.sportaveniretsante.com

copyright SPORT AVENIR ET SANTE